Cas de rage dans la Loire

La rage, une maladie qui reste d'actualité. 

Le 21 mai 2015, dans le département de la Loire, un chien est mort de la rage, après avoir mordu une personne de son entourage et  le chien d’un voisin. Toutes les personnes ayant été en contact avec ce chien atteint du virus de la rage on été orientées vers un centre antirabique. Des mesures strictes de confinement sont imposées aux animaux de compagnie résidant autours de l’habitat du chien atteint.  Les mesures qui seront prises quant aux animaux errants se résumeront, fort probablement et malheureusement, à l’euthanasie.

Ce chien aurait pu contacter la maladie lors d’un séjour à l’étranger, dans des pays où la rage est présente, alors qu’il ne respectait pas les obligations légales pour se rendre dans ces pays et pour en revenir. Hélas, les contrôles douaniers peuvent être assez perméables, et laissent ce genre de situation se renouveler (ça a déjà été plusieurs fois le cas, les derniers cas de rage en France concernant tous des animaux importés illégalement de l’étranger.)

Et si ça avait été le chien de votre voisin ?

Nous vous recommandons vivement de demander la vaccination antirabique pour vos animaux de compagnie. Cette vaccination est simple (une injection annuelle, souvent en même temps que les autres vaccins), peu coûteuse  sans risque, et induit une protection très efficace protégeant à la  fois votre animal, et votre famille vis-à-vis de votre animal (un animal porteur de la rage peut transmettre le virus par léchage ou morsure pendant 15 jours avant de déclarer les premiers symptômes ; dès les premiers symptômes, chez l’Homme comme chez l’animal, le décès est inéluctable !)

N’hésitez pas à nous questionner quant à cette maladie mortelle et à la vaccination antirabique.